Les orties piquantes

 

Et voilà, je me décide à vous parler de mes petits plats à base d’orties piquantes.

En effet, l’ortie est vraiment à prendre au sérieux.
Pourquoi ?

Et bien c’est tout simple, il n’y a rien de meilleur à la santé que cette plante.

  1. Elle possède 8 % de protéines végétales donc elle est excellente pour les personnes qui ne mangent pas beaucoup de viande.
  2. Elle contient 2 fois plus de fer que la viande de bœuf.
  3. Elle est très riche en antioxydants (lutte contre le cancer).
  4. Elle renferme une forte teneur en calcium (4 fois plus qu’un yaourt), potassium, magnésium, manganèse, zinc, fer et silice (très bon pour renforcer les articulations des sportifs).
  5. Elle comporte 6 fois plus de vitamines C que l’orange, plus des vitamines B, E, A.
  6. Elle est gratuite.
  7. Elle est abondante, juste qu’il faut éviter de se faire piquer en la cueillant… ouille, ouille 😥

Quelques recettes :

Petit potage détox

Potage :

  • Un oignon
  • 2 pommes de terre
  • Une grosse poignée d’orties (jeunes pousses ou partie haute seulement)
  1. Lavez les orties après la cueillette.
  2. Faites revenir l’oignon émincé dans une casserole ainsi que les cubes de pommes de terre.
  3. Ajoutez de l’eau, du sel et du poivre.
  4. Laissez cuire 15 minutes.
  5. Ajoutez les orties et laissez de nouveau cuire 5 minutes pour garder les nutriments.
  6. Mixez et dégustez

Merci de laisser un petit commentaire pour me dire si vous aimez la recette 😉

Galette d’orties et morilles

Faites une pâte à crêpe :

  • 2 oeufs
  • 200 gr de farine de sarasin
  • 400 ml de lait
  • 100 gr de feuilles d’orties lavées et préalablement hachées
  • 1 cuillère d’huile
  • Sel et poivre
  1. Mélangez le tout. Ajustez la farine ou le lait afin de donner une consistance souple à la pâte.
  2. Versez votre pâte par parcimonie dans la poêle afin de réaliser une galette d’un demi centimètre d’épaisseur environ.
  3. Une fois que vos galettes sont réalisées, ajoutez la garniture de votre choix. Moi, j’y ai mis des lardons, des morilles cueillies par mon chéri (et oui, on ne se refuse rien par ces temps de récession), du bon comté de Bonnétage.
  4. Et vous portez le tout au four à 160 degrés durant 1/4 d’heure environ.
  5. Miam-miam, vous pouvez déguster !

Merci de laisser un petit commentaire pour me dire si vous aimez la recette 😉

Pâtes fraiches maison aux orties et lamiers blancs

  1. Cueillez 70 gr de feuilles d’orties et lamiers blancs.
  2. Mixez-les avec 300 gr de farine complète.
  3. Ajoutez 2 gros oeufs (60 gr l’œuf) ou 3 petits (45 gr l’œuf).
  4. Insérez 10 gr d’huile d’olive et pétrissez jusqu’à ce que la pâte obtenue soit de bonne consistance.

    Laissez reposer 15 mn votre pâte en la recouvrant  d’un film plastic.
  5. Passez-la au laminoir afin d’obtenir de jolies tagliatelles.
  6. Vous les disposez sur votre plan de travail fariné et vous pouvez les oublier le temps de préparer le reste du repas.
  7. Au dernier moment, faites les cuire 6 mn.
  8. Un vrai régal !

Merci de laisser un petit commentaire pour me dire si vous aimez la recette 😉

Petite infusion d’orties fraiche

Pour toutes les bonnes raisons citées ci-dessus, l’infusion d’orties vous fera le plus grand bien. Cueillez-en une bonne poignée, passez les sous l’eau, vérifiez qu’il n’y ait pas de puceron (surtout les années humide). Brisez les feuilles pour que les principes actifs soient mieux libérés. Versez 1 litre d’eau brulante sur les feuilles et laissez infuser. Vous pouvez  boire votre infusion chaude, tiède ou froide.

Si vous n’avez pas d’orties fraiches sous la main, c’est maintenant qu’il faut faire vos réserves pour l’hiver en la faisant sécher avec un extracteur d’humidité, au soleil sur un plateau… Ensuite vous la conservez dans un bocal en verre.

Allez allez, il n’y a plus de temps à perdre, c’est parti mon kiki !

Merci de laisser un petit commentaire pour me dire si vous aimez la recette 😉